Catégories
Défense Technique Tous les articles

Deux conseils pour faire exploser le niveau de vos D-line

Dupliquer le niveau de vos Defensive Linemen grace à ces deux techniques.

La défense au football est difficile car il y a toujours le conflit passe / course

Par ailleurs, plus les joueurs sont proches de la balle, plus ce conflit s’accentue. 

Les D-Lines doivent réagir en quelques dixièmes de seconde à ce qui se passe devant eux et identifier le jeu en ayant la tête dans un O-Line.

Le plus dur, c’est que ce conflit à un impact énorme sur le jeu : 

  • Si vos D-Line prennent tous les jeux comme une passe, vous allez mourir lentement mais sûrement sur les courses extérieures
  • Si vos D-Line prennent tous les jeux pour une course, vous allez mourir rapidement car le QB aura tout son temps pour lancer

Un coordinateur défensif peut réduire le conflit sur sa D-Line schématiquement. Mais le plus simple reste encore de limiter le conflit techniquement

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous quelques notions techniques de base pour faire progresser simplement et rapidement votre D-Line. 

Le bassin

Il y a tellement de stance de D-Line… 2 points, 3 points ou 4 points ? 

Chacune de ses stances ont leurs utilités. Cependant elles ont toutes un point commun : L’importance de passer le bassin pour générer un momentum.

Les haltérophiles se servent de leur bassin pour accélérer des barres de plusieurs centaines de kilos jusqu’à ce qu’elles passent au-dessus de leur tête (cf: Voir le schéma ci-dessous).

Quand la barre a atteint sa hauteur maximum, elle ne pèse plus rien. C’est de la physique. À cet instant précis, elle ne monte plus et ne tombe plus. Son vecteur de vitesse est nul. L’haltérophile a créé un momentum avec la barre

C’est la même chose pour un D-Line :

En passant le bassin en sortant de sa stance, un D-Line va créer un momentum, en envoyant son centre de gravité devant lui. 

Figure A : Le DLine ne passe pas son bassin vers l’avant. Son centre de gravité est derrière lui, dans le sens de poussé du Oline. 

Figure B : Le Dline passe ses hanches en avant. Le OLine et le Dline sont maintenant à égalité, comme si aucun des deux ne générait de force. Maintenant c’est le plus technique des deux qui gagnera

Travailler sur une moitié d’Oline

La plupart des schémas de jeu défensif placent les D-Line avec une shade (Technique paire ou impaire). 

Comme sur cet exemple : 

Si vous voulez créer de la pénétration, vous devez travailler sur une moitié de joueur

Encore une fois, c’est de la science… Vous divisez son poids par deux, et vous vous battez avec deux bras deux jambes, contre un bras et une jambe. 

Par ailleurs, attaquer un seul Oline est le meilleur moyen de battre un combo block

On joue comme on s’entraîne

Si vous décidez d’intégrer ses deux techniques dans vos drills, voici deux conseils : 

  1. Si vous utilisez un sled, ou un porteur de shield pour travailler vos get off, faites-le avec un shade ! Mettez votre D-Line sur un côté. Cela vous permettra de travailler half man, comme vous le ferez en match avec votre front.
  1. Mettre l’accent sur le passage de hanche : Travailler le mouvement à part dans un premier temps et debout, pour que vos joueurs puissent sentir la différence. Les joueurs apprennent plus vite quand ce que vous leur expliquez à du sens pour eux. 

Le rapport avec le conflit passe / course ?

C’est simple : il est plus simple de lire et de comprendre les intentions d’un joueur quand vos Dline ont réussi à créer un momentum. 

S’ils arrivent à créer un momentum en sortant de leur stance ils vont :

  1. Sentir si une charge fait face à eux (Course)
  2. Sentir si aucune charge ne fait face à eux (Passe)

Les Dline étant le nez dans le jeu, travaillez sur la kinésie de vos athlètes pour développer leur lecture est primordial.

Conclusion

Développer la technique de vos joueurs est un excellent moyen pour réduire leurs conflits pendant le jeu. 

Cependant, développer la technique d’un joueur prend beaucoup de temps. C’est pourquoi nous devons choisir dès le début de la saison un nombre minimum de techniques à enseigner

Ces techniques doivent être relatives au schéma que vous allez jouer et correspondre aux capacités de votre effectif.

C’est pourquoi à mon sens, si vous manquez de temps d’entraînement, un front 4 est la meilleure solution

Le front 4 permet de s’ajuster à tous les types de course, et à tous les types d’effectif. C’est la base de votre boîte à outils défensive.

Si vous voulez installer un front 4 dominant à la course, je vous recommande ce cours, qui contient tout ce que vous devez savoir 👇

https://frenchdefensivebacks.podia.com/le-guide-complet-du-front-4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous

Restez informé à la sortie de chaque contenu

📚 1 article par semaine, envoyé uniquement aux abonnées
📖 1 nouveau cours chaque mois
🔴 1 Live Youtube un mercredi sur deux