Catégories
Coaching Défense Technique Tous les articles

Apprendre / enseigner la man to man

La man to man est indispensable dans tous les schémas de jeu actuels.

De nos jours, avec l’évolution des couvertures et des systèmes, presque tous les schémas sont man to man.

En effet, si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’aime beaucoup tous les coverage de type match.

Match est un terme qu’on utilise pour désigner un schéma défensif qui s’adapte aux motifs offensifs qui sont joués contre lui.

Ça fonctionne un peu comme un algorithme, avec un principe de Si / Puis (if/then). 

La finalité est souvent “man to man”. 

Voici un exemple de cover 2 read, qui est un système Match :

Le corner lit #2, si #2 fait un tracé extérieur en-dessous de 5 / 6, il doit jouer #2 man to man. (Gauche)

Si #2 fait un tracé vertical (au-dessus de 5 / 6 yards) ou un tracé intérieur il doit jouer #1 man to man. (Droite)

Le problème avec tout ce qui est man to man, c’est le besoin d’athlétisme que cela demande. 

C’est à la fois vrai, et à la fois une fausse idée

Je pense qu’il est possible de pallier au manque d’athlétisme de ses joueurs de deux façons. 

1. Réduire les conflits grâce au schéma

C’est en grande partie ce que font les couvertures de type Match. 

2. Mettre l’accent sur la technique

Si vous jouez man to man, la technique est primordiale et ce sera souvent ce qui fera la différence entre un touchdown et une incompletion.

Arrêtez avec les drills…

Beaucoup de coachs ont une mauvaise compréhension de ce qu’est un drill. 

Je vais faire une simple analogie.

Quand on apprend les maths à l’école, disons les additions. Il y a d’abord une leçon, qui permet d’avoir une image globale de ce que l’on va apprendre. 

Dans un monde parfait, cette leçon devrait nous expliquer à quoi servent les additions, par exemple pouvoir acheter des bonbons à la boulangerie, compter ses billes et ses cartes Pokémon. 

Ensuite on vous explique le principe : Si on additionne deux chiffres on obtient un résultat plus élevé que les deux chiffres initiaux. 

Enfin on vous apprend la technique, comment faire une addition simple en comptant avec ses doigts, puis en posant une addition à l’aide d’exercices.

Puis l’interrogation sert à vérifier que vous avez bien tout compris et que vous pouvez y arriver sans l’aide de personne.  

Le problème quand on coach, c’est qu’on commence souvent par la fin. 

Un grand classique serait le W drill, vous savez ce drill où on demande au joueur d’aller vers l’avant rapidement, de s’arrêter puis de backpedal, puis d’aller vers l’avant une fois qu’ils ont passé le cône ect.

Est-ce que vous leur avez appris à courir en avant, à break, à backpedal, avant de les jeter dans ce drill ?

Vous avez compris où je veux en venir… 

La leçon

Pour que vos joueurs soient bons en man to man, expliquez d’abord ce que vous attendez d’eux et pourquoi. 

  • Dans quel schéma ils vont jouer ?
  • Ont-ils de l’aide
    • Si oui, où ? 
    • Si non, qu’est-ce que ça change pour eux ?
  • Quelle technique vous allez utiliser
    • Pourquoi ? 
    • Comment ? 

Juste pour vous donnez un exemple simple

Si on joue cover 1 robber et que je suis overhang, j’ai de l’aide de mon safety et du robber.
Cela veut dire trois choses pour moi : 

  • Je peux m’aligner à l’extérieur de ma menace #2 car j’ai de l’aide inside
    • Je sais que je ne pourrais pas défendre un Slant ou un Post mais que j’ai de l’aide pour ces deux tracés. Si on prend des yards ici, ce n’est pas de ma faute. 
    • Je sais que je pourrais défendre un Out ou un Corner. Si on prend des yards ici ce sera de ma faute. 
  • Je dois à tout prix aider mon Safety avec la verticale, car il doit en jouer deux
  • Le coach m’a demandé de jouer Catch Technique car cela me permet de protéger l’extérieur tout en aidant le Safety à l’intérieur avec les verticales. 

Les joueurs doivent être capable de comprendre le pourquoi. C’est l’objectif de la leçon.

Décomposez !

Comme pour les additions, on va d’abord compter avec nos doigts avant de poser des additions à plusieurs chiffres.

Décomposer est un outil très efficace pour apprendre. Cela permet à votre cerveau qui est très mauvais en multitâche de se concentrer sur une seule chose à la fois. 

Décomposez est très intéressant quand vous devez apprendre une technique complexe comme le backpedal ou la softpress (qui sont deux must have du DB). 

Exemple ici avec le backpedal :

Du coup les bonnes questions à se poser sont les suivantes :

  • Comment enseigner à vos joueurs d’avoir les mains relâchées ?
  • Comment enseigner à vos joueurs d’avoir les genoux boulonnés ?
  • Comment enseigner à vos joueurs d’avoir les pointes de pied avec l’intérieur ?

Pour le backpedal, j’ai fait ce cours gratuit qui détaille tout ça.

Pour ce qui est des drills, ce n’est qu’une question de créativité.

Exercez et évaluez

J’avais dit lors de mon intervention sur le podcast de John Falk (PAC ATHLÈTE) que je trouvais les 1v1 inutiles.

Ils le sont dans la mesure où ils sont frustrant pour les DB car un défenseur ne peut pas tout défendre…

Je pense qu’on est tous d’accord ici pour dire que le 1v1 n’arrive jamais en match. Le QB n’a jamais 20 secondes pour lancer, le WR n’a jamais tout l’espace qu’il veut et surtout il n’aura jamais le temps de faire la danseuse pour se séparer du DB. 

Pourtant les 1v1 sont extrêmement intéressants si vous les utilisez comme un drill à l’intérieur de vos schémas de jeu, pour aider vos DB à comprendre l’importance du leverage (leur alignement et l’influence qu’ils ont sur le receveur grâce à ça). 

Pour que cela fonctionne vous devez faire vos 1v1 sur un terrain tracé, avec le QB entre les Hash et un délai maximum pour lancer. En sommes, vos 1v1 doivent reproduire des situations de match. Comme tous vos drills. 

En somme, les 1v1 servent à “regrouper” l’ensemble des informations et technique que vos DB ont appris en AMONT.

Résultat

Je dis toujours aux joueurs en début de saison qu’il n’y a que des résultats. 

Gagner ou perdre est un résultat.

Si vous êtes DB et que vous ne progressez pas, c’est un résultat.

Si vous êtes coach et que vos joueurs ne progressent pas, ce n’est qu’un résultat

Avoir une image d’ensemble, décomposer, regrouper et évaluer sont des principes d’apprentissage qui fonctionnent depuis la nuit des temps et dans bien des domaines.

Je pense qu’il est primordial de s’en inspirer, à la fois en tant que joueur et en tant que coach. 

C’est pourquoi à mon sens, approfondir nos connaissances pédagogiques est primordial, pour améliorer le résultat final.

Enseigner la soft-press

La soft-press est probablement la meilleure technique pour défendre simplement en man to man. 

Si enseigner la soft-press vous intéresse et que vous voulez être certain de le faire correctement, je viens de sortir un cours sur la technique.

Vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour enseigner ou apprendre la softpress, en suivant les principes d’apprentissage évoqués plus haut. 

Grâce à ce cours vous pourrez : 

  • Comprendre tous les tenants et les aboutissants de la technique
  • Installer rapidement toutes les bases nécessaires pour jouer soft-press
  • Mettre en place une routine de drill quotidienne
  • Répondre facilement à toutes les questions de vos joueurs

Le cours est disponible pour 9.99 euros ici

À bientôt,

Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *