Catégories
Run Fit Schémas Tous les articles

Comprendre la RPO

Pourquoi la RPO a rendu les couvertures de zone impossible.

Si vous avez un regard de spectateur sur le football américain, il est possible que vous n’ayez pas entendu parler plus que ça de la RPO (Run pass option). 

Pourtant c’est un concept qui a révolutionné le monde du football

La RPO consiste à lire un défenseur. 

En fonction de s’il reste dans la boîte ou non, le quaterback va lancer (Pull) ou donner le ballon au running back (Give). 

La RPO est un concept qui est maintenant commun, à tous les niveaux du football. 

À bas niveau c’est très intéressant car la RPO simplifie énormément la lecture du QB, car il n’y a généralement qu’un seul tracé à lire.

À haut niveau c’est autre chose encore. 

Cependant, depuis 2 ans la RPO a transcendé le petit monde de la NFL. Les Chiefs qui participe au superbowl ce soir en sont un bon exemple. 


Aujourd’hui je vais vous donner quelques bases, afin que vous puissiez apprécier l’offense des Chiefs ce soir.

D’autre part, à la fin de cet article, vous comprendrez pourquoi savoir défendre la RPO est un grand pas en avant pour mieux comprendre le football Américain

La RPO, ou la triple option moderne

La RPO n’est ni plus ni moins qu’une triple option.

La version la plus connue de la triple option est la veer option, qui est le pilier de systèmes plus anciens telles que la wishbone, flexbone et wing T. 

Optionner la défense n’est donc pas quelque chose de nouveau. La passe dans la RPO étant généralement un tracé court (Bubble, slant, hitch, hook) qui n’est qu’une extension du jeu de course. 

Triple option VEER

Triple option RPO

Tous les snaps sont une course

Le but de la RPO est d’attaquer un défenseur qui est dans une position conflictuelle. 

On considère un joueur en conflit quand il a une responsabilité sur la course et sur la passe importante ou qu’il est en man to man sur son vis-à-vis

Grâce à la RPO, l’attaque va toujours pouvoir attaquer le joueur en conflit.

Voici deux exemples :

Man to man cover 1

Ici le joueur en conflit est l’Overhang (S) grand côté qui doit défendre une slant avec un leverage exterieur (cover 1) sans l’aide du Mike qui sera aspiré par le jeu de course. 

La formation single high (un seul safety en position haute) donne ce que l’on appelle un gift call au QB. Cela veux dire que le QB a pris sa décision présnap. Le jeu devient alors une sorte de playaction. 

Cover 2 read

Ici le joueur en conflit est l’overhang petit côté (W). 

L’attaque va simplement attaquer son positionnement avec une bubble, qui prendra naturellement l’avantage sur le positionnement inside de l’Overhang (W), qui doit respecter sa responsabilité sur la course (Gap B). 

Une formation 2 high indiquera au QB qu’il doit chercher le joueur en conflit afin d’en tirer parti

On dit alors que tous les snaps sont une course car si les LB ne respectent pas leur responsabilité sur la course, chaque jeu sera un GIVE pour le QB et donc une course.

Défendre la RPO grâce au pattern matching

La RPO est la raison pour laquelle le drop zone a disparu. 

Vous savez, le drop zone, ces couvertures ou l’on demande au joueur d’aller se placer directement dans une zone si le jeu est une passe. Vous voyez venir le problème ? 

Drop zone contre la RPO signifie mourir lentement mais surement. 

Le pattern matching est un mix entre la man to man et la zone qui permet avant tout de retirer un maximum de conflit sur les joueurs.

Défendre la RPO en single high match

C’est probablement la manière la plus simple de défendre la RPO, mais elle a également son nombre conséquent de problèmes. 

Si vous jouez single high match, la nuance entre cover 1 et 3 est presque inexistante. 

Dans tous les cas, vous avez fait le choix d’être 1 contre 1 sur la majorité des concepts de passe offensif et dans la boite.

Cependant, l’avantage est que la défense a retiré du conflit à ses Overhang (S & DS) qui n’ont plus aucune responsabilité dans la boîte. 6 gaps pour 6 défenseurs.

C’est pourquoi au départ de l’action, leurs yeux seront directement placés sur les hanches de leurs vis-à-vis (#2s & #2w), comme en man to man.

Les règles sont simples, si slant, l’overhang kick step dans la slant, si bubble, l’overhang “do it” sur la bubble. Mike, Will et le front s’occupent de la course. 

Tout autres tracés sera distribués en fonction de si la couverture est man to man ou cover 3, mais c’est un autre sujet.

Défendre la RPO en 2 high

Cette saison de NFL aura vu une augmentation croissante de ce type de défense car cela permet d’avoir toujours le même apparence présnap, mais de muter post snap.

Une défense qui joue 2 high peut facilement passer de cover 2 à cover 1 après que la balle ait été snapée.

Mais ici je vais vous évoquer comment un 2 read pattern match permet de défendre la RPO sans mettre vos joueurs en situation de man to man

Rester 2 high post snap permet d’être +1. Cela veut dire que la défense est +1 dans la boîte, +1 sur la passe. 

Quand vous jouez 2-read, les yeux du Corner et du Safety sont sur #2. 

Le corner est responsable de tous les tracés extérieurs de #2 effectués en dessous des overhang (Bubble, quick out, flat ect). 

Cela permet de garder le SAM près de la boîte.

Si #2 est Inside (en dessous de l’overhang) ou verticale (au-dessus), le corner est man to man de #1. 

La position du SAM lui permet à la fois de jouer le Gap B et la Slant de #2.

Remarque : Pour assister SAM dans son travail, il sera nécessaire de faire jouer le D-End double gap avec Heavy 5 techniques ou Fill Inside.

Plus d’info dans mon clinique sur le front 4 si vous êtes intéressé.

Conclusion

Le match pattern est selon moi un passage obligé pour toutes les défenses. 

Le match pattern permet à la fois d’être sound contre la course et d’être sound contre la passe tout en diminuant radicalement les conflits des joueurs sur le terrain.

D’autre part, tous les systèmes de match pattern permettent d’annihiler les effets des play-actions. 

Le plus dur dans tout ça sera sans doute le travail du coach, qui devra tout faire pour donner des clés de lectures claires à ses joueurs et limiter le nombre de coverage dans le playbook. 

Il y a un vrai travail pédagogique à faire. Personnellement, je trouve ça passionnant. 
Si tout ça vous intéresse je vous recommande vivement mes cours en ligne sur la cover 3 match et le split coverage (2 read et quarter). Ils sont en promotion à l’occasion du Superbowl avec le code SUPERBOWL2021 uniquement pour vous, mes abonnées.

Merci d’être de plus en plus nombreux à me suivre (bientôt 400 sur la newsletter).

Bon Superbowl à vous,

Coach Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *